Pour tout savoir en 1 click sur nos prestations d'outplacement

Cliquez ici
le coaching, avec passion.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

captcha 

coaching utile

David Kiger, entrepreneur américain à succès, décrit dans son dernier article tous les bénéfices que peut apporter le coaching aux dirigeants d’entreprise.

Quand un leader de l’entreprise progresse et parvient à atteindre le statut de PDG, il ou elle se retrouve aussitôt entouré d’une multitude de consultants et conseillers pendant son parcours. Même la plus grosse « pointure » du monde des affaires peut tirer bénéfice d’un coaching…

Une comparaison avec le sport illustre bien cela : « derrière chaque grand athlète se cache un grand coach. De Mohammed Ali à Tiger Woods, il n’existe pas de grand athlète qui n’a pas eu besoin d’un mentor pour l’aider à atteindre le top niveau de sa profession. »

Cet encadrement peut se révéler précieux à tous les niveaux. Les coaches sont généralement extérieurs au monde de l’entreprise et à ce qui l’entoure. Ils évaluent le dirigeant et utilise une méthode d’évaluation de leadership à 360° pour y incorporer toutes les perspectives possibles.

Une étude réalisée par l’Université de Stanford et l’entreprise de coaching The Miles Group illustrait à quel point les dirigeants d’entreprise étaient enthousiastes à l’idée de recevoir un coaching. Plusieurs statistiques intéressantes ressortaient de cette étude :

  • 100% des patrons affirment qu’ils seraient réceptifs à l’idée de procéder à des changements basés sur des retours.
  • L’étude a demandé aux dirigeants qui bénéficient d’un coaching d’où leur était venue l’idée de se faire conseiller. 78% des personnes concernées ont répondu que cette idée venait d’eux-mêmes. Les 22% restants ont affirmé que l’idée avait été émise par le conseil d’administration.
  • Près de 43% des dirigeants d’entreprises ont répondu que le management de la gestion des conflits était leur principale priorité.

Voici un aperçu des domaines dans lesquels les coaches peuvent aider les leaders à faire face aux turbulences du monde de l’entreprise :

Premières impressions

Les nouveaux dirigeants d’entreprise peuvent facilement se mettre à douter lorsqu’ils découvrent leurs nouvelles responsabilités. La première impression donnée par un dirigeant d’entreprise est cruciale – notamment lorsqu’il est question de levée de fonds ou de recherche de financement pour un nouveau business – par conséquent, engager un coach peut être une bonne solution pour assurer des décisions plus intelligentes. Katie Belding, journaliste et rédactrice pour le magazine Entrepreneur, analyse ce phénomène dans un de ses articles :

« Pour les entrepreneurs, qui doivent présenter des idées aux investisseurs avec un business plan, un produit ou un concept spécifique, la première impression et les interactions crées au cours des premiers contacts représentent un enjeu important » explique-t-elle. « Une fois qu’une entreprise est lancée, la personnalité et les traits de caractère du fondateur et du PDG donnent un aperçu de la culture d’entreprise qui règnera sur le lieu de travail. Certaines des plus grandes entreprises sont connues pour parfois assumer certaines attitudes et certains traits de caractères particuliers »

Plans d’amélioration

Chacun d’entre nous possède des défauts, et atteindre le statut de numéro 1 ne signifie pas que l’on en est exempté. Il existe toujours des marges de progression et des moyens de se perfectionner. Rédacteur pour Entrepreneur, Mike Hoff note que certaines lacunes en leadership peuvent passer inaperçues lorsque tout se passe bien au sein de l’entreprise.

Temps d’analyse

Les chefs d’entreprise se retrouvent souvent étroitement liés aux évènements qui se produisent dans la vie de tous les jours. Il peut toujours y avoir une opportunité de reculer pour obtenir une meilleure vue d’ensemble, et constater le bon développement de leurs capacités de leadership. Selon Mike Hoff : « Le coach encourage le PDG à utiliser son temps de façon stratégique sur tous les aspects – notamment sur les choses qu’il ou elle n’a pas l’habitude de faire durant ses heures de travail ».

La vision

Les dirigeants doivent comprendre dans quelle mesure leurs forces et leurs faiblesses jouent un rôle dans la façon dont ils mènent leur entreprise.  La connaissance de soi est une partie essentielle du leadership, et les coaches exécutifs peuvent aider à mettre en lumière son importance. Erika Anderson, journaliste pour le magazine Forbes, a écrit à ce sujet :

« Lorsque vous collaborez avec un coach compétent, il recueillera généralement des informations sur la façon dont les autres vous perçoivent au cours d’un premier contact, et vous livrera son avis » a déclaré E. Anderson.  « Durant votre coaching, votre coach partagera son ressenti à votre sujet,établi sur votre observation et sur les interactions que vous avez avec les autres ».

Anderson ajoute également que les coaches peuvent orienter les leaders et les aider à développer une meilleure vision des managers et des employés avec lesquels ils travaillent : « Au fil des années, nous avons souvent vu des leaders rencontrer des difficultés à cause de leur incapacité à comprendre ceux qui les entourent. Ils courent le risque de perdre de bons employés. En cause, leur incapacité à identifier les qualités de leurs salariés compétents et leur tendance à garder dans leur entreprise certains mauvais salariés trop longtemps … Un bon coach aura souvent une perception plus neutre et moins biaisée des gens avec qui vous travaillez et pourront la partager avec vous ».

La responsabilité

Il s’agit d’un autre aspect crucial lorsqu’on dirige un business. La responsabilité entre en jeu et prend de l’importance lorsque des erreurs sont commises. Les coaches peuvent aider les dirigeants à être honnêtes avec eux-mêmes dans ces situations, comme l’écrit Gordon Tregold dans son article pour le site de Inc.com :

« Il est bien trop facile de se chercher des excuses pour ne pas assumer les erreurs commises et se persuader que nous n’y sommes pour rien » écrit G. Tregold. « Avoir un coach peut aider à tenir ses engagements, car lorsqu’on réfléchit à des excuses pour les dire à son coach, on se rend compte de notre mauvaise foi et de la futilité de nos excuses  ».

Le développement de relations

Tout le monde a des préférences personnelles. Nous avons parfois tendance à graviter autour d’un certain type de personnes au cours de nos vies professionnelles et personnelles. Mais les affaires se font parfois avec des acteurs aux personnalités et aux méthodes très variées. Un coach de dirigeants  peut aider un chef d’entreprise à comprendre comment bien collaborer avec tous ces types de personnes et devenir plus inclusif. C’est ce qu’explique E. Anderson dans Forbes :

« Les leaders peuvent parfois dramatiquement limiter leur efficacité en étant capable de bâtir des relations solides avec un seul type d’individus » écrit-elle. « Et trop souvent, il s’agit de personnes qui leur ressemblent – culturellement, socialement, au niveau des croyances ou dans leur façon de travailler. Un bon coach peut vous aider à identifier ce comportement et vous livrer les conseils nécessaires pour le corriger afin de parvenir à créer des relations de travail avec une plus grande variété de personnes ».

La positivité

Une attitude négative peut se révéler dangereuse pour les dirigeants d’entreprise. Il n’est pas difficile de voir à quel point quelqu’un peut flancher en ne supportant pas le stress et le chaos que diriger peut entraîner. Les conversations avec un coach de dirigeants peuvent aider à extérioriser ces sentiments là et les atténuer, tout en comprenant la façon dont leur attitude peut être perçue par les autres.

Source : Business2community

Articles pouvant vous intéresser :

La question que se posait Steve Jobs chaque matin

Les conseils de Jeff Bezos et Elon Musk pour diriger une entreprise

Sommeil et nouvelles technologies, un avenir plein de promesses

Le secret infaillible pour décrocher le poste dont vous rêvez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire