Pour tout savoir en 1 click sur nos prestations d'outplacement

Cliquez ici
le coaching, avec passion.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

captcha 

Les erreurs que l’on fait tous lorsque l’on parle face à un public

Terri Trespicio est journaliste, consultante et  co-créatrice de Lights Camera Expert, un programme en ligne pour améliorer sa présence médiatique. Mais c’est aussi une coach reconnue qui partage avec nous, son expérience avec certains de ses candidats.

La prise de parole en public peut être cité comme la peur numéro un chez tous les hommes. Mais partout où je regarde, les personnes qui aspirent à devenir de grands orateurs, font tous les mêmes erreurs. Je le sais car j’en fais partie.

Étant une oratrice qui a coaché des personnes à parler lors d’évènements importants, j’ai vu les hommes les plus intelligents faire les mêmes erreurs, encore et encore. Même ceux qui se considèrent comme étant parfaits.

Je ne parle pas des défauts basiques comme les « hmmm ou euurrr » ou le manque d’énergie. Je parle plutôt de l’approche qu’ils ont à prendre la parole eux-mêmes, sur le moment, et encore pire, longtemps avant qu’ils ne montent sur la scène.

Tout le monde fait les mêmes erreurs, mais il existe des solutions :

Des discours trop vagues

Un jour, j’ai préparé une introduction percutante pour un cadre qui avait une présentation lors d’une importante conférence. Lorsqu’il commença, il ajouta à l’introduction une présentation sur lui-même et sur son rôle dans l’entreprise.

« Que faites-vous ? » lui demandais-je. Il me répondit qu’il pensait que c’était judicieux de rajouter dans un premier temps ce qu’il était et ce qu’il faisait.

Non. Je sais que c’est dur à entendre, mais votre audience s’en moque complètement.

Au lieu de cela : commencez fort. La pire chose à faire est de commencer doucement. Vous devez plaider votre cause, et vous devez le faire rapidement, ou alors vos spectateurs vont commencer à consulter leurs emails.

Peu importe le temps que vous avez, ce n’est pas assez pour placer tout votre profil Linkedin. C’est comme commencer un concert des Rolling Stones avec une lecture de leur page Wikipedia, c’est une perte de temps inutile.

Ils ne prennent pas en compte les attentes du public

Avant de préparer n’importe quel discours, je pose à l’organisateur une question : pourquoi sont-ils là ? Je ne suis pas assez stupide pour penser qu’ils sont seulement venus pour me voir.

Ils ne sont pas présents  seulement pour le réseau ou pour maitriser un sujet. Vous avez besoin de savoir : sont-ils là, car ils ont payé 300€ le ticket ? Ou car leur patron leur ont dit « vous devez y participer ». Il faut trouver quelle est leur motivation.

Au lieu de cela : vous ne pouvez pas combler un besoin si vous le l’avez pas identifié dans un premier temps. Alors trouvez-le. Il y a une différence entre parler à un public qui a besoin d’être assuré d’avoir dépensé son argent intelligemment et parler à des personnes présentes par obligation. Se mettre à leur place est aussi important, si ce n’est plus, que les informations que vous voulez transmettre.

Ils improvisent

Certains orateurs ont un comportement étrange pour paraitre cools et décontractés, ils prétendent avoir préparé en vitesse leur discours sur le chemin.

Mauvaise idée. Si nous faisons un effort pour venir vous entendre parler, nous espérons que vous ayez fait un peu plus que réfléchir au sujet seulement le matin en prenant votre café.

J’ai déjà entendu « Je suis tellement occupé en ce moment que j’ai du l’écrire dans l’avion », ou « Oh zut, je ne sais même pas ce que je fais ici ». Improviser un discours ne vous fera gagner aucun point. Au contraire, cela montre au public que vous n’avez pas pris l’évènement au sérieux et que vous gaspillez leur temps et leur argent.

Au lieu de cela : soyez vraiment, vraiment préparé. Ne faites pas l’erreur de venir sans préparation préalable pour paraitre « authentique ». Ceux qui sont les mieux préparés, sont les plus à l’aise et paraissent décontractés, mais ils ne le sont pas, ils sont confiants.

Ils essayent de se mettre en valeur

Je préparais mon discours pour TEDxKC, la plus grosse conférence TEDx du pays, et j’étais naturellement nerveuse. Pour justifier ma présence à cet évènement, j’ai inclus quelques détails à propos de toutes les choses que j’ai réalisées dans ma carrière, en pensant que ça me donnerait l’air plus honorable.

Au lieu de cela : arrêtez de dire des choses qui sont plus pour vous que pour eux. Tout ce que vous dîtes dans le but de vous sentir mieux ou pour justifier votre présence ici, gardez-le pour vous.

Pourquoi ? Car le point important est d’accrocher le public, qu’ils sentent que vous êtes comme eux et vice et versa. Si vous commencez à vous vanter comme quoi vous êtes fatigué à cause de votre voyage d’affaire à Rio ou alors qu’il ne faut pas que vous oubliez de rappeler Bill Gates, vous vous mettez au-dessus du public et plutôt que de le rapprocher, vous le mettez encore un peu plus loin de vous.

Étant donné leur expérience, beaucoup de professionnels pensent qu’ils sont doués. Or, savoir faire une bonne présentation est une compétence, vous pouvez l’apprendre mais vous pouvez toujours améliorer votre technique. Être né avec du charisme ne vous donne pas le droit de vous reposer sur vos lauriers.

Terri Trespicio

 

Inspiré par : http://uk.businessinsider.com/common-public-speaking-mistakes-2017-2?r=US&IR=T


Articles pouvant vous intéresser :

Les secrets pour être persuasif

Le changement qui vous rendra plus heureux au travail

« Assez bien » n’est pas suffisant pour s’épanouir dans sa carrière

Les 9 habitudes qui vous donneront plus confiance en vous

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire